la psychologie du développement des enfants de 4 à 6 ans.

Ainsworth complète la théorie de Bowlby
L'attachement influence le développement (socio) affectif
L'attachement influence le développement cognitif
C'est Piaget qui a inventé/travaillé sur ces stades de développement
L'environnement de l'enfant donc ses interactions influencent énormément son développement cognitif
Psychologie du développement de l'enfant de 4 à 6 ans
Le développement cognitif de l'enfant
Le développement (socio)affectif de l'enfant
La période sensorimotrice (De 0 à 2ans)
La période préopératoire (De 2 à 6ans)
Le développement de l'intelligence selon deux spécialistes
La théorie de l'esprit
Perceptions et sensations immédiates
Le stade de la pensée symbolique
Le stade de la pensée intuitive
L'égocentrisme intellectuel
Transduction
Animisme
N'envisage les choses que de son point de vue
Raisonnement qui consiste à passer d'un cas particulier à un autre cas particulier pour établir un lien de causalité ou une inférence basée sur l'analogie immédiate
Attribution de la vie aux objets ou animaux ou évènements
Jean Piaget
Lev Vygotsky
Assimilation
Accomodation
Zone proximale de développement
Conflit sociocognitif
La conscience du point de vue d'autrui
Les jeux
Personnalité et identité de l'enfant
L'agressivité et l'attachement
Les types de jeux
L'aspect social du jeu
selon Mildred Parten
L'influence du sexe et de la culture sur le jeu
Les jeux sensorimoteurs
Les jeux de construction
Les jeux de simulation
Comportement oisif
Comportement du spectateur
Jeu solidaire indépendant
Activité parallèle
Jeu associatif
Jeu coopératif
Les conclusions sont souvent incorrectes
L'enfant se fie à sa perception des choses plutôt qu'à la réalité réelle des objets
C'est les connaissances et les compétences qu'une personne ne eut pas encore comprendre ou exécuter par elle-même mais avec l'aide des ses pairs
Contradiction entre ses représentations et une autre réalité --> ce qui crée un inconfort ou une tension
Confrontation entre des avis divergents au cours d'une interaction sociale
Les fausses croyances
La tromperie
/mensonge
La petite enfance
L'hospitalisation
L'attachement
Niveau 1
Niveau 2
Il sait que d'autres personnes vivent les choses différemment (2-3ans)
Il élabore une série de règles complexes pour déterminer ce que l'autre personne voit ou vit (4-5ans)
Incapacité de reconnaitre les fausses croyances pour les enfants de 3ans
Il croit que les autres savent ce qu'il sait et croient ce qu'il croit (peut provenir de sa pensée égocentrique)
Tentative de créer une fausse croyance chez l'autre par le mensonge
Mensonges à des fins d'évitement
Mensonges par intérêt ou à des fins de compensation
Mensonges agressifs ou à volonté destructrice
Intuition
Centration
(Non-)conservation
(Non-)réversibilité
Forme de pensée primitive où l'enfant comprend la réalité de manière perceptive sans utiliser le raisonnement logique
Il n'envisage le monde que par une seule variable à la fois au détriment de toutes les autres
Capacité de comprendre que des quantités restent égales malgré une transformation apparente (seulement si rien n'est ajouté ou enlevé)
L'incompréhension que les actions ou les opérations mentales peuvent s'inverser et retourner à leur point de départ
Les jeux immatures
Les jeux matures
Vers 1ans
Jouer en explorant et manipulation des objets: secouer, porter à la bouche, déplacer, etc.
Compréhension des différentes propriétés des objets et de ce que l'on peut en faire
Vers 12 mois
Utiliser les objets pour assemble, fabriquer, etc.
Compréhension des règles qui gouvernent le monde physique
= 50% du temps de jeu des 3 à 6ans
Vers 2 ou 3ans
Objets réalistes et choix des actions
en fonction des objets disponibles
Jeu plus éloboré avec un scénario
"faire semblant", "imitation", etc. --> assimilation de la réalité
Coins permanents dans les classes où les enfant sont libres --> apaisement des tensions/frustrations
Essentiels au bon développement cognitif, affectif, social et moteur
Imitation d'actions isolées de la vie quotidienne
Pas de rôles ou de règles définis
Répétition des actions et monologue. Il est souvent seul ou échange peu
Mise en scène des actions de la vie quotidienne
Imagination pour complexifier
Interaction et règles établies
A partir 4-5ans
Observation de tout ce qui représente un intérêt passager
Observation des autres entrain de jouer
Aucun effort pour interagir avec d'autres enfants
Il joue avec les mêmes jeux et à coté d'autres
Interactions avec d'autres et recherche de qui peut se joindre au groupe
Joue dans un groupe organisé
Interactions avec eux pour des questions, suggestions
Ne rentre jamais dans le jeu
Intérêt pour un certain groupe d'enfant
Joue avec autre chose près d'autres
Ne joue pas de la même manière
N'influence pas le jeu des autres
Pas d'interaction avec les autres
Se prête les jeux
Jouent de manière semblable, voire identique
But commun
Règles formelles ou mise en scène d'une situation
2 ou 3 enfants décident
Il y a une division du travail
Intégration de nouveaux renseignements à des schèmes déjà présents qui seront modifié ou non par ceux-ci
Se trouve face à une tâche inédite et doit utiliser ces connaissances pour la résoudre --> remodelage
Il faut une assimilation pour avoir une accomodation
Il n'y a pas d'assimilation sans accomodation
Tendance à jour différemment selon son sexe
Ces différences sont essentiels à la survie et à la reproduction
L'influence du groupe de pairs est très puissante
Catégorisation en jeux pour filles et jeux pour garçons
Les stéréotypes émit par la société qui sont encrer chez l'adulte
Le bagage génétique transmet un héritage unique qui l'oriente vers une trajectoire particulière
L'environnement de l'enfant l'oriente vers des trajectoires communes
Le tempérament inné de l'enfant
Le concept de soi
L'influence du milieu
Ne détermine pas le futur genre de personnalité
Les interactions sociales
Le milieu familiale
4 caractéristiques du fonctionnement familiale
Toute transition familiale entraîne des bouleversements pour l'enfant (arrivé ou départ d'un membre)
Agit sur le développement de la personnalité et de la socialisation
L'influence du style parental et des comportements
Une dynamique familiale saine --> positif
Interactions parent-enfant --> positif
La chaleur et l'affection
L'encadrement avec règles claires et appliquées constamment
Attentes réalistes par rapport à l'âge et au stade de développement
La qualité de communication parent-enfant
Vers 4 ans, généralisation de son modèle interne d'attachement
envers ses autres relations sociales
Attachement insécurisant = développement d'attitudes négatives
Attachement sécurisant = relations positives avec ses pairs
2 types d'attachement
L'agressivité
Veut blesser autrui ou abîmer
un objet intentionnellement
Evolution des agressions --> agression physique à indirecte
Elle s'apprend par l'observation et l'influence sur le comportement de l'enfant
Agressivité indirecte
Vers 4ans
L'agressivité devient plus complexe
causer du tort par des rumeurs ou des humilations ou encore par le rabaissement ou l'exclusion
C'est lié aux compétences langagière
Souvent chez les filles
René Spitz
Erik Erikson
John Bowlby
Mary Ainsworth
Les types d'attachements
A la naissance pas conscience d'être un individu ayant sa propre identité
De 2 à 4ans
De 4 à 6ans
Equilibration
C'est lorsque la restructuration du schème est terminée
Régularisation et adaptation de son tempérament pour construire sa personnalité
1ère année de vie = méfiance et confiance
Besoins fondamentaux du nourrisson
Physiologiques: faim, soif, respiration, sommeil, élimination
De sécurité: environnement stable, calme et sécurisant
D'appartenance: amour, affection des autres
Si ses besoins de ne pas respecter --> méfiance, pessimisme --> peut aller jusqu'à la malveillance
Le rôle des parents sont très important
D'estime: Inconnaissance, appréciation
D'accomplissement
Touche des nourrissons de mère célibataire en prison
Souffrent de dépression anaclitique (carence affective partielle) --> rigidité faciale, refus de contact, couché sur le ventre, etc.
Si la séparation est plus longue (+5mois), cela mène à un état de marasme physique et psychique --> dénutrition, dépression, découragement et apathie profonde
C'est une carence affective totale
Les bases relationnelles sont déterminées par les relations vécues de la petite enfance
Il y a attachement si une personne prend soin de lui de manière cohérente et continue
Ce lien se forme avec le temps, la disponibilité et la qualité des soins
La figure d'attachement n'est pas nécessairement la mère
Attachement
Influence
Développement psychomoteur
Donne une base de sécurité pour explorer le monde
Pleurs = besoins, angoisses et espoir d'être apaisé
Sécure: réponses appropriée aux demandes/besoins
--> base de sécurité pour explorer le monde
Anxieux-évitant: peu ou pas de réponses aux demandes
Anxieux-ambivalent ou résistant: réponses incohérentes et instables aux demandes
Désorganisé: attitude négative (voire violente)
Insécures:
Manque d'échange affectif, introversions des émotions et pas de signes de détresse ou d'apaisement avec la figure d'attachement
Perdu, grande anxiété à la séparation, recherche d'un contact permanent avec la figure d'attachement et jamais rassuré
Crainte de la figure d'attachement et adoption d'une attitude similaire
Le moi subjectif
Le moi émotionnel
Le moi objectif
Compréhension qu'il est une personne distincte
Reconnaissance d'expressions faciales
Compréhension de ses particularités
Interactions quotidiennes qui à une influence sur les humains et objets
Compréhension du concept de permanence de l'objet = le mot subjectif est formé
Réactions à plus d'émotions
Compréhension progressive des émotions des autres et ajuste ses actions
Classements autonome et progressif dans des catégories
Se regarde dans le miroir
11